jeudi 27 juin 2013

Apollon se tenant sur l'épaule d'Arès!

Ah

lecteur

ne cherche jamais dans mes vers

de la joie
de la liberté
de la bienfaisance
une leçon de morale toute faite
un pensum bien établi dans mes œuvres d'art

ne t'illusionne pas
dans ma poésie

toujours

Apollon se réconcilie avec Arès
ils se font frères inséparables
câlins

lecteur prête l'oreille
à hurlement de la pythie
aux râles des morts

ils ont la même tonalité

entends
lecteur dans mes
rimes
se mouvoir le char du dieu de la guerre

crisser
comme une craie sur le tableau noir

Arès
douleurs
nerfs secoués
incohérence
désordre
bestialité
laideur

pas de pitié pour toi lecteur!


ah

le dieu de la poésie ne rabroue
jamais
son cruel frère

dans mes vers

Apollon est tendre avec lui
et ne t'exaspère pas de cela
d'avaler ce verre d'eau-de-vie
de retenir cette leçon

lecteur

ne juge pas trop vite
mon inspiration
mes divins inspirateurs

ne sois pas austère
ou moraliste

les deux dieux habituellement antagonistes

je les aime bien
je les adore réconciliés

Apollon se tenant sur l'épaule d'Arès!

1 commentaire:

  1. ‏@YDENISDELAPORTE

    @EricDubois

    Apollon et Arès?
    Je les réconcilie..le temps d'un poème! #poètemilitant

    RépondreSupprimer