mercredi 19 juin 2013

bagnard Poète!

Au loin

la Corderie Royale


bleue
meringue
rose


au loin

un arc-en-ciel

et

j'ai soupiré


et

sur les berges
de ce
fleuve gris
inexorable

je me suis assis et j'ai pleuré!

O

l'enfer sur la terre

vous le connaissez


la malaria
les moustiques
le bagne

la mort dans cinq, dix, quinze ans

vous la connaîtrez
peut être même
vous la souhaiterez

cette veuve

et rien qui vous ne distrait
le jour

sauf

peut être

la musique de vos chaines et de vos boulets
cadencée

et aucun amour terrestre
pour
vous consoler
la nuit

sauf quelques blondes madeleines

et vos mères qui meurent de chagrin
et vos enfants que vous ne verrez jamais grandir
et vos femmes qui pleurent votre absence

ou qui s'en moquent royalement
maintenant!

Ah

damnés de la cité
réprouvés de la civilisation
rejetés des familles

de cette ville

ce matin

sur les berges de ce fleuve
à travers les roseaux

je tente de deviner

vos cris
vos pleurs

je tente d'esquisser

vos espoirs
vos ombres

las

fantômes

vous vous taisez
et
vous ne traînez plus

dans ces lieux

et je ne vous reproche pas

criminels

de ne pas venir
le temps d'un poème

après tout

bagnards

vous avez passé votre temps
vous avez subi votre punition

vous êtes libres

à jamais

et moi

je tremble

Apollon est si terrible

et ma délivrance n'est pas encore venue

-un fauteuil à l'Académie
je l'espère!-

et sa chiourme
est
terrible

et
je peine

sous ses coups de fouet

et
j'écris des poèmes

sous sa férule

et
je compatis

toujours

et pourtant
à la fin

malgré tout

je
ris

ce matin

-espoir-

sur les berges
de ce
fleuve gris
inexorable

et
enfin


je contemple
heureux

au loin

la Corderie Royale

bleue
meringue
rose


au loin

et je te remercie
Apollon
pour

cet arc-en-ciel

et

maudit dieu
je continue à oeuvrer
élu

bagnard Poète!



   ****



Je composais tout en écoutant

Lady Gaga - Bad Romance


http://www.youtube.com/watch?v=qrO4YZeyl0I

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire