lundi 17 juin 2013

A la nouvelle ma famille s'est gaussé...



A la nouvelle ma famille
s'est gaussé

s'est interrogé

conseil solennel

"Poète

toi qui n'aimes
que la solitude

du labeur

apollinien disciple

toi qui détestes les mondanités
toi qui hais les pompes

de tous régimes


comment vas-tu faire
balourd
rimailleur

pour le fauteuil de MAURICE DRUON

pour adoucir
tes pas
tes propos

ermenonvillien ami

pour prononcer
un discours

sans défaillir

émotif nourrisson des Muses

pour trouver un logement
à Paris

sans Mécène
sans Prince

pour entretenir?

Pas question de te ruiner
ou
de te compromettre

de flétrir ton nom

rien ne t'y prédispose

janséniste augustinien

renonce donc à tes rêves
suis ta voie

reste à Cognac
continue à gérer ton collège

sagement

compose plutôt
encore

pas de vie de Cour!"

A la nouvelle mes amis
ont ri

m'ont interpellé


"Poète coquet

As-tu bien choisi
le teint  du
vert
de ton habit?

Méfie-toi
blond Poète

la couleur optée ne doit pas dépareiller pas ton teint de rose et de lys!"

se moquent-ils

"et le pommeau de ton épée
y as-tu songé

académicien nice?"

s'esclaffent-ils
les cruels!

Famille, amis
moi aussi je m'interroge

et je me sens des ailes
pousser

et je redoute le destin d'Icare

et je me lamente

poétiques fleurs d'Adonis

et je crains

un refus

de la Compagnie

et je pleure
et je m'interroge

et je rêve de mon succès!

Ah

 pour le pommeau
j'y ai réfléchi hier

sera sculpté
un citronnier

arbre poeta
par excellence

prince de Menton et de Nice

Ah

j'aime sa robustesse
tout masculine

son caractère têtu et obstiné

je prise tout autant
sa fécondité
ses fruits or Pâris

(et
ma famille

je l'entends déjà

se lamenter

qui va payer tout cela!)


O

pour le discours
je consulte
je fais des fiches

sur Druon

succéder

à l'académicien

des Rois Maudits
de ces rois
qui berçaient et souriaient
Place du Trône
mes promenades
dans mon landau

c'est un grand honneur et une terrible charge

et une élection
toute racinienne!

Quant à la lettre de candidature

j'ai lu avec attention
tout
Bordeaux

je sais quelles obligations s'imposent

mais je n'ai vu nulle part
une interdiction
de poser

une candidature

par un poème
adressé au Secrétaire Perpétuel

aujourd'hui ce 12/02/2011

posté sur mon site
envoyé par courrier et signé demain lundi!

DELAPORTE


(Et je m'interroge
toujours

sur l'accord

invariables
les verbes

s'interroger
se gausser?)

1 commentaire: