mardi 18 juin 2013

grâce à ce garçon

Ah

le tout Paris
se demande

Saint-Germain-des-Prés
s'interroge

les sociétés littéraires
pétitionnent

pourquoi
le Poète

au faîte de sa gloire

pourquoi l'inspiré
fait taire sa lyre

dans son radieux été

l'Orphée ne pleure plus?


Ah
brusquement

sur lui
il
s'est replié

et

à la campagne
il erre des

heures


et

il se remet à fréquenter
les chapelles et les églises

lui l'athée

et

soudainement
il refuse d'éditer

et


il déserte le Quai Conti

et

il se retire dans ses tentes

et

ses amis sont inquiets

et ses ennemis déplorent
son absence

et toute la France
pleure

cette soudaine mort littéraire!


Ah
même à sa famillle

le Poète
n'a donné aucune explication

il mâchonne juste sa pipe
interrogé

et détourne son regard

et ne dit mot

et se tait

muet
Sphynx!

Dépression
disent les médecins

et les années
et les décennies
passent

et la Pléiade l'édite

et il meurt

gloire

funérailles

nationales!



Ah

le notaire
a rendu les comptes

le testament a été lu

le Poète a laissé

un joli
magot

Smaug

à la famille

et les effets personnels
et les livres
et les meubles

sont répartis

et les carnets intimes
et l'agenda!

Ah

nulle explication
dans

les Mémoires posthumes

éditées
à de nombreux tirages

traduites dans toutes les langues

le lecteur n' y trouve pas l'antidote
à
sa curiosité malsaine!


Ah
seul

l'agenda

permettrait de comprendre

l'attitude
du Poète
la solitude
étrange

on y trouve à une certaine date
un article d'un journaliste

relatant un fait divers tragique

un jeune homme
retrouvé
pendu

et l'article impute
le suicide

à une peine d'amour

à des lectures désordonnées
qui ont troublé cette pauvre âme

Gide
Goethe
et le Poète

sont cités

et

il est annoté
en face du document

au crayon à papier

"Pauvre enfant! Dieu ne me le pardonnera jamais!"


Mais
la famille se refuse à céder l'agenda aux historiens

mais
la famille garde

avare

le mystère


mais

la famille refuse de se conformer aux prescriptions modestes du Testament


payer une Messe annuelle pour le Défunt
verser une pension à la mère
et fleurir la tombe du jeune homme

et pour cause
la famille se frotte les mains

grâce à ce garçon

jamais

le Poète
n' a été vendu

autant!

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire