mardi 18 juin 2013

ranz des vaches

Ah

souris et ne pleure plus
Hans

et
tiens bon
Hans
et dans la cour du château
blessé
ne t'effondre pas tout de suite
Hans
et malgré la mitraille
trouve toi pour t'endormir
Hans
paisible
un coin
tranquille
pour mourir

et

Hans

ne t'inquiète pas; les barbares ne t'auront pas

et

exsangue
rêve
et évade-toi
et imagine-toi
de nouveau chez toi
dans ta montagne

Hans

et malgré la foule qui vocifère au loin
et massacre
tes frères

Hans

contemple
malgré les vapeurs noires
le soleil qui fraie
son chemin
dans le ciel gris de Paris
lentement
dans la moiteur de l'été

Hans

et illumine
les lourdes fleurs d'oranger
du Lac de Constance
chez toi
les alpages gras
de tes cantons
et dore
ici
tes cheveux
les lys
au loin

Hans

et

tu l'entends

elle arrive
déjà maternelle
la Mort
et elle te berce
malgré le râle
et
tu penses à tout
et
tu penses à rien
transpercé

Hans

en pansant en vain cette blessure

Hans

et ce sang qui coule et coule et coule

et

elle te chantonne
la Mort
un air d'autrefois

Hans

un maudit air
un air magique
un air ensorcelé

et

tu le connais si bien

Hans

ce ranz des vaches

une berceuse
que les enfants
n'oublient jamais
adultes

Hans

ce ranz des vaches

un air si triste
un air si mélancolique
un air qui t'invite chez Hadès
trop tôt
ce soir

un air si simple
justement

Hans

un air si fidèle
qu'il rend infidèle

Hans

et
tu te tournes
Hans
et
tu t'en retournes
Hans
et tu n'as plus peur
Hans
et tu fredonnes avec elle ....


___________________________________________________________________



Ah

souris et ne pleure plus
c'est fini
me console

en vain

Apollon

ce soir

ranz des vaches
Poète!

1 commentaire:

  1. Eusi Schwiiz - Le ranz de vaches
    https://www.youtube.com/watch?v=xc4yqVMUNmQ

    @AdrienDLPBR @franck_abr @cacouille78

    RépondreSupprimer