jeudi 11 septembre 2014

bête fidèle

Ce matin

il n'est pas là

son petit Maître

il ne sera plus jamais là

et

en vain

bête fidèle

le pauvre chat tourne en rond

autour du lit

froid!

Tentures et fenêtres ouvertes

le vent
du printemps
le vent pascal

vif et chaud

entre

dans la grande chambre déserte

-un vent
 de
 printemps
 à
MENTON

un vent qui sent  si bon

le cédratier
 et
le sycomore
et aussi
le cyprès!-


un vent  farceur

enfantilleur

qui

caresse

les   couvertures

et les met


une à une


 par terre!


Il n'est pas là

où est-il

 la pauvre bête

 le cherche vainement


dans la pièce

où ne brûlent

 plus

 fumigations et bougies parfumées

dans la pièce

où plus personne ne se tient

devant le lit

en prière!

Dans la grande maison

tout  est rangé aujourd'hui

et

en chants

 la famille est allée aux obsèques

hier

et

le chat

le sent

il va suivre son petit Maître

 bête fidèle

là où ils l'ont amené

bête fidèle

de la maison désolée

demain matin

 bête fidèle

il va s'évader

 bête fidèle

à partir de maintenant

 bête fidèle

il va rester à Menton

 bête fidèle

là où ils l'ont amené

un matin d'avril 1883

à jamais

près de sa tombe

bête fidèle

près de son petit Maître!

---------------------

Un chat

 de ma peine

 ami

au cimetière de MENTON

 me

ronronnait

au soleil chaud

sur
la
 tombe froide
 de
Réginald Drury Arundel
 
fier

l'histoire
 de son ancêtre


bête fidèle!


Et

 je l'ai cru!
















Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire