lundi 6 octobre 2014

doux Théophile Gautier!

Ah

poète

ce soir
tu ne trouves pas le sommeil
et tu t'accoudes
à ton balcon
et tu joues avec ta respiration
à faire des nuages blanc

gelée  barbapapa

dans
la lumière naissante d'un
orange blême soleil de février

tu gémis

et une nouvelle fois tu pleures.....

Ah

ce sont des larmes
chaudes
que tu verses
celles qui tombent
sur la neige
drues

les plus créatrices
celles qui font fondre
les cœurs les plus endurcis
les plus chaudes


d'habitude

ton Art
s'en nourrit
douleur
émotions
la colère

stimulent

ton don

mais

le silence
l'aphasie

et tout seul tu t'effondres en larmes....

Ah

tu peux tout chanter
rimer
versifier

mais
quel poème peut les transcrire

quels vers peuvent les décrire

sel à  tes cicatrices


impossible...


et tu maudis
ta lyre
Apollon
et tu jures alors Dieu
et tu blasphèmes tous les saints

en vain....






Ah

poète


tu te remémores
leur chant plaintif
qui s'élevait des ruines d'un Paris fumant
dans la nuit

et tu te tiens la tête...

les enfants
affamés
se cramponnaient à la vie comme des
chatons
qu'on noie dans un sac
et chantaient....

Oh

 tu en meurs de tristesse



doux  Théophile Gautier!

1 commentaire:

  1. Dominique A - Le Courage des oiseaux

    https://www.youtube.com/watch?v=jojDAzzsD0E …

    @EricDubois @AdrienDLPBR @AubreeFranck @Benjamin_Biolay

    RépondreSupprimer