mercredi 24 juin 2015

Je lance la pierre.. je m'élance Et je pousse ma pierre...

Levallois-Perret



École Camille Pelletan..... École Paul Vaillant-Couturier !



Marelle de bric et de broc

Hâtivement

Tracée

A la craie...



Je lance la pierre.. je m'élance

Et je pousse ma pierre...

Case 1

Rêves
Solitaires
Sous les marronniers…



Je lance la pierre.. je m'élance

Et je pousse ma pierre...

Case 2

Balle au prisonnier
Au milieu de la cour
A droite
Éviter la balle
A gauche
Se faire prendre
Pour mieux gagner…




Je lance la pierre.. je m'élance

Et je pousse ma pierre...


Case 3

Peur au ventre
Le mardi
Piscine…



Je lance la pierre.. je m'élance

Et je pousse ma pierre...




Case 4

Lancelot
Ou
Comtesse de Ségur ?
Collection verte
Ou
Collection rose ?

Ou mieux Fantomette…




Je lance la pierre.. je m'élance

Et je pousse ma pierre...



5

Cantine
A quand les œufs à la crème ?



Je lance la pierre.. je m'élance

Et je pousse ma pierre...




6

Je ne dépasse jamais
 1M10 !

Du moins en saut en hauteur….



Je lance la pierre.. je m'élance

Et je pousse ma pierre...


7

Dernière fête de l’École
Arsène Lupin gagné et lu et relu et rerelu…



Je lance la pierre.. je m'élance

Et je pousse ma pierre...




8

Odeur de café torréfié…Madeleine ! 




Je lance la pierre.. je m'élance

Et je pousse ma pierre...



9

Visite médicale...



Je lance la pierre.. je m'élance

Et je pousse ma pierre...


10  



 Dans la cour

Je tourne et tourne et retourne et retourne 
Sur moi
Je tourne et tourne et retourne et retourne
Jusqu'à l’écœurement
 Je tourne et tourne et retourne et retourne
Sur moi
Dans la cour...

Vertige !



Ciel

 Terre et Ciel sont confondus...

 Vertige !

Je me relève

C'est fini..le poème est fini


Je ramasse mes billes



J'efface ma marelle

Je suis trop grand

Quoique ?...

Maintenant


L'Académie française, la Poésie sont mes deux écoles

Mes École Camille Pelletan...  École Paul Vaillant-Couturier !

Reprenons !

Entre deux écoles

De nouveau

Je lance la pierre.. je m'élance
Et je pousse ma pierre... 


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire