mardi 1 septembre 2015

Ah les Misérables…




 Dans la foule
Ce dimanche
Se pressent
Les curieux
Ce matin
Devant le tableau
Discutent
Intrigués ou choqués
Les critiques
Devant la peinture
La Liberté guidant le Peuple

Chahute  l’opinion publique...

Seul

Un spectateur

Semble sourd

A cette agitation

 Seul

Un spectateur


Semble muet
Face à cette œuvre…

L’écrivain  reste sidéré.

La  Liberté
Une allégorie
Guide  les insurgés de Paris

En 1830


Tout ceci lui semble neuf
En même temps
Tout cela   lui semble ancien.

Et il admire l’œuvre tricolore
Et il apprécie l’hommage rendu à son Enfant Grec
Par le peintre DELACROIX
Et il  adore
Paisible
La cathédrale
Au loin
Hors de la guerre
Sa barque 
Baignant
Et des idées lui viennent
Et des silhouettes apparaissent

Et des noms  lui viennent

Instinctivement
Aux lèvres

Marius-  Gavroche- Fantine – Jean Valjean….

Ce matin

Une nouvelle cathédrale  

A  bâtir 

Ah les Misérables


Dit Victor HUGO
En s'éloignant du tableau
Dit Victor HUGO
En quittant le salon
Dit Victor HUGO
En saluant DELACROIX
Dit Victor HUGO


Alors que les cris des furieux  deviennent assourdissants

Ah les Misérables…

1 commentaire:

  1. La Liberté guidant le peuple

    https://fr.wikipedia.org/wiki/La_Libert%C3%A9_guidant_le_peuple

    RépondreSupprimer