mardi 31 mai 2016

Une soirée chez les Bernanos.



C’est trop tiède pleure l’enfant rétif.


Comment cela trop tiède ! Assez… maugrée le père.


Tu ne vas pas commencer  ce soir Georges se lamente déjà la mère impatiente


 Ce n’est pas assez chaud ou ce n’est pas assez froid pleure l’enfant récalcitrant

Cesse donc tes caprices Georges   se lamente déjà la mère en remettant un broc d’eau bouillante.

Qu’est ce que l’on va faire de toi maugrée le père !


« Je connais tes œuvres. Je sais que tu n'es ni froid ni bouillant. Puisses-tu être froid ou bouillant! Ainsi, parce que tu es tiède, et que tu n'es ni froid ni bouillant, je te vomirai de ma bouche «  

pleure l’enfant dans  la baignoire en contemplant l’eau qui se refroidit.



Toujours le soir l'apocalypse maugrée le père.



Une soirée chez les Bernanos. 


2 commentaires:

  1. Georges Bernanos

    https://fr.wikipedia.org/wiki/Georges_Bernanos

    RépondreSupprimer
  2. Toujours la même musique

    https://www.youtube.com/watch?v=-FSR27aTy6U

    @chbormans @AdrienDLPBR @franck_abr @OlivierStroh @motabs95 @pier2kan @alice22000
    https://www.youtube.com/watch?v=-FSR27aTy6U

    RépondreSupprimer