jeudi 25 août 2016

γνῶθι σεαυτόν Connais-toi toi-même !



Au temple d’Esculape
Les malades viennent consulter
Au temple d’Esculape
Ils viennent dormir
Et
Bienfaisant
Le dieu les guérit
Et les traite
Par des rêves et des songes
Au temple d’Esculape !

Et les Poètes
 Eux aussi 
Malades
Devant leurs ardoises de cire
Vides
Viennent consulter
Au temple d’Esculape
Et le dieu
Bienfaisant
-Il est le fils d'Apollon
Après tout !-
Inspire
Ces âmes tourmentées
Au temple d’Esculape
D’une Tragédie ou d’une satire
Ou de dithyrambes
Pour les guérir de leur mélancolie
Au temple d’Esculape !

Ce matin
Au temple d’Esculape
Un jeune homme pleure
Pleure
Un Poète
Le dieu
Ne lui a soufflé
Qu’une phrase inscrite sur son ardoise de cire
Un jeune homme  se lamente
Se lamente
Un Poète
Maudit Esculape
Adieu Postérité
Adieu Muse
Adieu…

Que des larmes au Temple  d’Esculape !

Et les prêtres le consolent
En vain
Et il part malheureux
Et il sera marchand
Et il sera riche....
Et de dépit  il abandonne son ardoise de cire
Qui  commence à fondre 
Déjà
Au soleil de Grèce
Au temple d’Esculape !

Un architecte
Passant par là
De visite lui aussi
Au temple d’Esculape
A ramassé l’ardoise
Et a lu le message


γνῶθι σεαυτόν


Chic

Justement je cherchais une inscription
A l’entrée de mon temple
En construction

Chic

Jeune homme reviens

Je t'achète ton ardoise en cire

Je veux connaître ton nom

Laisse le monde aux Dieux !

Le jeune homme ne s'est jamais retourné....



Poète sois patient avec Apollon

Parfois il est désespérant

 Connais-toi toi-même !

γνῶθι σεαυτόν

3 commentaires:

  1. Je composais

    γνῶθι σεαυτόν

    http://yves-denisdelaporte.blogspot.com/2016/08/blog-post.html?spref=tw

    sur Soprano - Le diable ne s'habille plus en Prada

    https://www.youtube.com/watch?v=7AQYa_Lcc3k


    @adriendlpbr

    RépondreSupprimer
  2. Dix osselets...

    http://chaerephon.e-monsite.com/medias/files/miracles.html

    RépondreSupprimer
  3. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer