jeudi 15 septembre 2016

Ma dame Réglisse



Ebène
La jolie dame
Déroule
Pour moi
Ses charmes
Plastiques
Et j’aimerais tant y gouter…
Et ses lacets magiques
M’enchantent
Me capturent l’âme
Et me disent
Poète
N’hésite plus
Croque-moi
Mon ami
Cesse tes vers
Une nouvelle fois
Embrasse-moi
Cesse de saliver
Ne bave pas
Plus de poèmes abscons
Croque-moi…

Mais las
Ébène
Ma Jolie Dame
Je suis obligé de m’écarter de toi
Tu m’es poison
A te gouter
A chaque fois mon cœur défaille
Je m’écarte de toi
J’en pleure
Quand je passe devant toi
Dans le magasin
Tu es maléfique et pourtant je t’aime tant
Tant pis
Je te prends…
Je te déballe
Dans la rue
Et mon cœur s’emballe déjà
Le long du chemin
Me priver de toi
J’en pleure
Pas possible..
Et je vais encore  dérouler
Ton corps latex
Malgré les interdits
Te dévorer
Avant d’arriver chez moi
Je défaille
Toujours
Pour toi
J’ai bien tort
De me mettre ainsi
Dans cet émoi
Maudit Apollon
Lui aussi il t’aime
Et j’en salive encore plus
A t’imaginer
Je bave pour toi
Heureusement
Pour la Faculté
Qu’en vers
C’est mieux pour ma santé

Las, las, las

Ma dame Réglisse !

1 commentaire:

  1. Pas de limite en Poésie

    Sur

    2 Unlimited - No Limit (1993)
    https://www.youtube.com/watch?v=RkEXGgdqMz8

    je composais


    http://yves-denisdelaporte.blogspot.fr/2016/09/ma-dame-reglisse.html
    @chbormans @OlivierStroh @alice22000 @pier2kan

    RépondreSupprimer