jeudi 6 octobre 2016

Le Chat et le Chien



Le Chat et le Chien
Constatant les progrès de l’Humanité
Décidèrent
De se faire apprivoiser
Un matin
Décidèrent
De se civiliser
Un matin
Au contact du genre humain
Ils y arrivèrent
Les mâtins
Voilà comment…

Le Chat et le Chien
Compères dans l’éloquence
Et la gourmandise
Tinrent un jour
Conseil!

Foin de la pluie, de la sécheresse
Des mauvais morceaux
Des heures perdues
En chasse
En vain
Conclurent les deux copains
Voyons du côté de l’Homme
Vivons à ses côtés
Loin des tracas quotidiens
Soyons ses amis
Soyons ses copains..

A leur vue l’Homme grimaça
Et encore plus la Femme
Seul l’Enfant applaudit à la vue du chien.

Bof dit l’Homme
A quoi me servirez-vous
Animaux inutiles
Aux ventres vides.

Plein de puces
Ces animaux
Se désolait
La Femme.

Chic de nouveaux copains
Se dit l’Enfant.



Le chien se redressa tout d'abord
Et en  bon chien Saint Yves  défendit bien sa cause.

Frères humains
Adoptez-moi
Et je serai votre défenseur
Je suis tendre et gentil avec les enfançons
Mais gare aux moutons
Et aux béliers
Je suis vindicatif
Adoptez-moi
Dans  vos cités je  veillerai  aux portes
Fidèle toujours
Des maisons, des temples et des cités
Gardien vaillant et bienveillant.
Mais gare aux méchants et aux délinquants
Je sais mordre
Je mords...
Adopte-moi Homme
Je te regarderai toujours heureux
Au coin du feu
Adopte-moi Femme
Je gémirai de liesse
A chaque fil coupé
De ta quenouille
Adopte-moi Enfant
Et je me roulerai dans la poussière
Dans les jeux
Toujours
Avec toi 

Je ne mords que les méchants plaisants
Pas vous mes maitres, mes amis!

Le chien parla et parla
 Aboya et aboya pour la première fois 
Déjà  dans la famille il fut accueilli avec joie.


Et toi chat qu’as-tu à nous dire ?



Le chat ne dit pas un mot
A la demande de l’Homme
Se contenta de faire sa toilette sobrement
A la demande de la Femme
De se tailler les griffes
A la demande de l’enfant.

Parle leur donc, plaide ta cause
Murmurait le chien
Dis leur donc que tu vas les éveiller
A l’Art
A la Religion
Aux mystères
A l’Etrange
Tu as les yeux de Dieu
Murmurait le chien.

Il m’agace
Grogna l’Homme.
Il ne me plait pas
Protesta la Femme.
J’ai peur de ses griffes
S’inquiéta l’Enfant…

Alors lassé de ses soins
Le chat s’étira, se roula dans la terre et ensuite
Ronronna
Pour la première fois.

Je l’adopte  tout de suite se dirent l’Homme, la Femme et l’Enfant.


La moralité de cette fable
Est que la parole et le silence ont même valeur
Dans l'action
Qu’il faut parfois préférer le silence que plutôt longtemps parler
Ou le contraire
A sa disposition
Le sage utilise tous les moyens mis à sa guise
Parler beaucoup ou se taire 
Utiliser toutes les palettes de sa collection
Se taire beaucoup ou parler
Utiliser toutes ses arts
Même ceux d’Apollon!




1 commentaire:

  1. Le renard n'a pas encore adopté l'Homme.. en général

    http://yves-denisdelaporte.blogspot.com/2016/10/le-chat-et-le-chien.html?spref=tw …


    https://www.youtube.com/watch?v=mSM-SSplxZE …


    @adriendlpbr @franck_abr @motab95

    RépondreSupprimer