vendredi 10 février 2017

HORACE






Sous un  pommier  vermoulu, un groupe d’enfants et une vipère qui  siffle et s’approche d’eux...

Ne pas être battu par le Maître parce que l’on retient mal sa leçon d’Homère
Ne pas être battu parce que l’on en  sait plus que son  âne bâté de Maître
Vivre médiocre, dans la moyenne, au milieu
Ne pas craindre le sort  ni  attirer la haine des dieux 
Ainsi
Dans la juste mesure
Le vrai bonheur
C’est ceci
Mesuré

Aurea Mediocritas

Pérore le jeune Horace
Au milieu de ses condisciples
Qui se lèvent de joie
Et
Applaudissent sa logique….

Las l’arbre sous lequel les enfants sont assis gémit et  tombe 
Et écrase heureusement  la  méchante vipère qui voulait juste à l’instant piquer  Horace...

Plus de peur que de mal…

Horace en rit

J’accepte l’oracle.  Carpe Diem…

1 commentaire: