mercredi 10 mai 2017

Selma Ottilia Lovisa Lagerlöf sourit.




Alors madame, vous êtes donc venue en Scanie chercher  l’inspiration ?

-Oui Monsieur le Pasteur. L’Association nationale des enseignants m’a commandé un ouvrage de géographie sur notre beau pays mais je n’ai guère d’inspiration,

Le Pasteur méditatif  hoche de  la tête

J’ai arpenté la Suède, j’ai fait plein de photographies de lacs, de vallées et de forêts, j’ai recueilli plein de récits, j’ai lu plein de contes et d’ouvrages de zoologie… Mais pour l’instant rien. Je peine, je sèche…

Le Pasteur  dubitatif propose du café.

Je ne sais par quoi commencer.

La tasse fume.

Eviter le ton pédant rébarbatif, créer un beau conte, mettre la culture populaire en avant, créer une épopée…mais comment commencer ?

Le Pasteur cherche sa pipe et l’allume.

Et vous, Monsieur le Pasteur, comment se comportent vos ouailles ?

- Bah, ils sont comme ils sont, entre le Bien et le Mal, entre le blanc et le noir,  que des variétés de gris…. Tiens,   je vais  vous soumettre un cas intéressant. Connaissez-vous la famille Holgersson  dans le village ?

Holgersson ?

- Ils ont un fils sage comme une image, toujours gentil, toujours serviable, jamais murmurant.  Levé dès l’aube, jamais paresseux, gentil avec les animaux et ses congénères. Un bon élément à l’école par ailleurs. Un enfant parfait.  Figurez-vous que la mère est venue s’en plaindre.

Ah bon ?

- Mon fils est trop bon et trop sage, je suis inquiète, elle m’a dit.   Il ne va jamais se débrouiller dans la vie. Aguerrissez le donc, ne lui parlez plus de justice et de bonté, traitez le avec brutalité, la vie est cruelle.

Le Pasteur s’est levé et  tout en parlant remplit deux écuelles de lait.

Vous avez deux chats ?

Le chat qui dormait  s’étire brusquement.

- La première écuelle est pour le chat, la seconde pour…

Le Pasteur rougit. L’écrivain a compris.


Monsieur le Pasteur,  vous l’homme de Dieu,  vous croyez encore  aux tomtes ?

- L’on ne sait jamais, vous savez, les nisses sont susceptibles…Tenez, regardez à la fenêtre,  voilà le petit Holgersson dont je vous parlais, guidant les oies dociles de sa famille…


Selma Ottilia Lovisa Lagerlöf sourit.

1 commentaire:

  1. Sur Bob Sinclar Feat. Dollarman & Big Ali & Makedah - Rock This Party (Everybody dance now)

    https://www.youtube.com/watch?v=7re_u5m4wMk


    merci à @motabs95

    RépondreSupprimer