mardi 3 juillet 2018

Héliogabale

 Voluptueusement 
Dans un divan rose

 L'empereur 

Des fleurs de violettes 
Dans la coupe 

Admire la coupe 
 Du chant 
 Du Poète de Cour 

Un jeune homme aime une jeune femme 
Et la coupe pourtant en petits morceaux 

 Et César en laisse tomber sa coupe
 Au sol 

Trop sensible


 Héliogabale...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire