mardi 16 janvier 2018

Hagarde

Maux-Lierres

Non 

S’exclame le jeune homme

Et furieux  lance une pierre à une corneille

Hagarde

A Évreux …



Mots-L’hier

Non 

S’oppose le jeune comédien

Et  furieux donne un coup de pied à une racine

Hagarde

A Évreux …..


Moli -Hier

Non 

Se désole le jeune auteur

Et furieux  lance une pierre  dans la flaque

Hagarde

A Évreux ….



Molière

Tiens  c’est bien

 Voilà un joli nom
S’exclame
Adouci
Rasséréné
Sur son sort
Le jeune auteur

J’ai enfin trouvé mon nom de scène…

La statue d’Alexandre
Dans le jardin de l’Évêché
En
Pâlit

Hagarde

A Évreux.

vendredi 12 janvier 2018

Sautille Poète!



Sous la tempête
Sautille
Petit
Sautille
 Sous les bourrasques
Hans
Sautille
Petit
Sous les rafales du vent
Sautille
Petit
Sautille
Petit
Yys
Sautille!

Sous la tempête
Sautille
Petit
Sautille
Sous la tempête
Sautille
 Sous le sel
Sautille
Sous la brume
Sautille
Petit
Sautille !

Sous la tempête
Sautille
Petit
Sautille
Et
Tire la langue
Frisonne
Sautille
Et
Tire la langue
A Poséidon
Sautille
Petit
La nuit durant
Sur la musique de Borée
Sautille !

Sous la tempête
Sautille
Ce matin
Sautille
Petit
La digue est bouchée 
Sautille
Petit
Sautille
Hans
Et danse
Le soleil revient
Sautille
Sage
La mer du nord paresse
Sautille
Et danse
Sautille
C’est fini

Sous le soleil
Sautille
  Hans  Brinker
Sautille
Poète!

lundi 8 janvier 2018

KAI


 À l'aube mauve 

Délivré 
Des maux 
Libéré 
Des mots 

 Sur le bonheur du jour 

Mon poème fini 

Et mon stylo-plume
Dévidant 
 Lentement 
Un flot Coquelicot
 Sur mes comptes

 Je contemple 

Dehors 

La neige 

Sa luge scintillante 

Et sa Reine 

Qui m'attire 

Toujours 


 À l'aube or

 Kai Poète!

Soupe de poissons.

Vendredi 29 Décembre

 Castels
 Roux 

Lances dorées  

Chevaliers 
De rouille

 Champs de bataille 
Aliocés

 Miam 

Je dis

 Je plonge
Ma cuillère
  Couronne argentée 

Dans 

Mon bol 

De Soupe de poissons...

jeudi 21 décembre 2017

Espérance!

Épargné de la colère de l’Éternel
Dans la neige nucléaire

 Dort 
Sous les graviers 

Repose
 Dans la terre inconsolée 

S'enracine 
Minuscule pour l'instant 

Prend des forces
 Un jour roi florissant 

Germe

 Un noyau d'olivier.

 Espérance!

jeudi 14 décembre 2017

Candidature pour le fauteuil Neuf, le fauteuil Alain DECAUX




DELAPORTE                                                              A Pons, le   15/12/2017                          
Yves-Denis

Mon blog

A Madame le Secrétaire perpétuel
A Mesdames et Messieurs les Académiciens

                                 J’ai le grand plaisir et l’honneur de soumettre ma candidature  à l’Académie française pour le fauteuil Neuf, le fauteuil Alain DECAUX.

Préférant SPARTE à ATHENES  et adorant le Neuf- ainsi qu’Alain DECAUX-  je vous adresse ce petit poème laconique


« Neuf amuse neuf muses!

Neuf - ah muse Neuf! Muses! »
 

Je me tiens à votre disposition pendant les vacances de  NOËL  pour toute visite que vous consentiriez à m’accorder   et suis, Madame le Secrétaire perpétuel, Mesdames et messieurs les académiciens votre fidèle serviteur.


                           DELAPORTE YD
                           X

Le texte de mon courrier se trouve sur mon blog, comme d’habitude.

mercredi 13 décembre 2017

Montesquieu.



Ah vous dirai-je
Grand-maman
Qu’ils sont bons, qu’ils sont bons
Ces cannelés
Bonne maman
Au caramel
Crénelés
Je les prends d’assaut
Ces donjons
Hardiment
S’exclame
L’enfant
Avide
Les engouffrant un par un…

N’en prenez pas tant
Vous allez attraper mal
Le gourmande sa grand-maman.

Meilleurs que des calissons
Ou des macarons
Par Apollon.

Se réjouit l’enfant

Retournez maintenant à vos études.
C’est fini
Et sur ces paroles
La  mère-grand range
Les précieux gueuletons sucrés.

Encore un
Ils sont bons
Moi je dis que ces bonbons
Valent mieux que la séparation des pouvoirs
Lâche l’enfant gourmand.

La séparation des pouvoirs
S’interroge la mère-grand
C’est quoi ?

La séparation des pouvoirs
Cela ne rime pas avec bonbons
Pense un Poète
Invité à cette réception.
Et si j'en faisais une chanson
Avec raison?

La séparation des pouvoirs
Pourquoi ai-je dit 
Un jour cela 
cela
Enfant
Brode  l'écrivain devenu grand
Toujours
A sa table
Un plat de cannelés
Une plume et un encrier
A  l'aube éclairante
Écrivant

Montesquieu.