jeudi 15 octobre 2015

Délivreur !



Depuis des heures et des heures
Sur la croix
Jésus souffre

Mais ce n’est pas la foule
Qui se moque de lui
Qui le peine
Mais ce n’est pas
La souffrance physique
Inexorable
Qui le peine
Mais ce n’est pas la solitude
Devant la Mort
Qui le peine
Mais ce n’est
La couronne d’épines
Et de pavots
Rose tyrien
Qui le peine
Mais ce ne sont pas les clous
Aigus
Dans la chair
Pénétrés
Qui le peinent
Le plus…





Non

Au pan de la porte
De la mort
Entre la vie et la mort
Il entend
Les millions et millions
D’âmes en peine
Qui souffrent
En enfer
Et qui le réclament
Viens nous délivrer
Viens
Et cela le peine vraiment …

Son cœur  gonfle et gonfle et gonfle
De tristesse…

Non
Au pan de la porte
De la mort
Entre la vie et la mort
Il partage
Les  souffrances  
 Des millions de fantômes
Qui attendent
Qu’il les guide
Enfin
Vers la paix
Et cela le peine vraiment

Son cœur  gonfle et gonfle et gonfle
De tristesse…

Et son cœur gonfle tellement
Qu’il lâche …


Et
Le troisième jour
Se remet à battre 
Joyeux

Délivreur !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire