lundi 4 avril 2016

Roy Lune !



Enfant
Déjà il  le vénérait
Le Soleil
Son arrière-grand père
Déjà il lui vouait un culte
Il l’admirait
Se levant
Le Soleil
Son  aïeul
Louis XIV
Le jour
Le Roy Soleil


Lui l’enfant Louis…

 Et il se promettait de faire mieux
Et il lui  promettait d’être son digne arrière-petit-fils
En français
Mais las
Le temps n’est plus aux rois
Déconvenue !
Mais las
Le temps n’est plus à la Bavière
Tristesse !
Mais las
 Le temps est aux nations
Impuissance !

Et il règne
Dans ses grands palais vides
Sans gouverner
Un roi d’Angleterre
Sans cour
Un roi inutile
Sans sujets
Un roi parlementaire
Sans état
Souvent il y songe
Un faux-bourdon
Dans une ruche dorée
En fredonnant Wagner

Lui le roi Louis…

Et son convoi traverse les arpents de neige et les années

Et au clair de la lune  ce soir une nouvelle fois  il  en pleure

Un de ces rois  qui reflètent le passé des peuples
Un de ces rois qui reflètent la puissance d’antan
Un de ces rois qui reflètent la lumière froide sur la neige 
  
Un de ces rois se noyant

Comme l’astre  troublé
 Dans l’onde du lac
Comme le soleil de la nuit brouillé
Dans l’onde du lac 

Lui le Roi Louis

Lui le  Roi Louis II

Luit  Roy Lune ! 

2 commentaires:

  1. Je composais Roy Lune en écoutant VICTORIA

    https://www.youtube.com/watch?v=qut98pjEQg0 …

    @AdrienDLPBR @franck_abr @OlivierStroh @pier2kan @motabs95 @alice22000

    RépondreSupprimer
  2. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer