mardi 5 septembre 2017

Ma poésie serpente trop mosellane.



Ma poésie serpente mosellane…

Et  je chemine dans mes vers
Toujours petit âne, toujours âne
Guidé  dans les pampres et les verts
Coteaux par  Dionysos ou Apollon.

Ma poésie serpente mosellane…

A travers les  vignes de l’Hunsruck, ah dans ces vignes
Que me semble loin la Tour Eiffel
Je  me laisse guidé, guidé,  mille signes
Illuminent électeurs mon chemin âpre dans l’Eifel.

Ma poésie serpente mosellane...

Les nymphes et les sylvains chantent courage
Courage, Poète, courage, Trèves , et je me plains
Que mon chemin est long encore, mais je persiste sage
A mon arrivée consolation, chope de bière ou galopin.


 Ma poésie serpente mosellane…

Et je me  mets sur les pas d’Ausone
Ce n’est pas facile, je sais, pont aux ânes
Diront les critiques, trêve rose,  friend zone
Diront les insolents , cancanent

Les  moqueurs, tant pis pour eux,  toujours à la fin

Serpente ma poésie,  toujours serpente

 Ma poésie serpente trop mosellane.

3 commentaires:

  1. @NinduGreenwood 23 juin

    Neuer #Vlog auf meinen #YouTube Kanal. 😊Schaut rein✌
    https://youtu.be/uccd1_B-F4E

    #Mosel #mosel2017 #trier #FridayFeeling #

    RépondreSupprimer
  2. Mosella

    https://www.youtube.com/watch?v=zdhapClZiXk

    RépondreSupprimer
  3. La Moselle (Idylle X)
    http://ugo.bratelli.free.fr/Ausone/Ausone-Moselle.htm

    RépondreSupprimer